En réponse à la grogne ambiante parmi les utilisateurs réguliers de la plateforme d’achat/vente BrickLink, suite au rachat de celle-ci par le groupe LEGO, ce dernier a décidé d’organiser un AMA (pour Ask Me Anything) afin d’apporter des réponses aux questions des utilisateurs.

Un résumé vient d’être publié sur BrickLink à cette adresse (en anglais). Je vous propose de retrouver ci-dessous les principales réponses apportées.

  • Les systèmes d’achat de pièces à l’unité “Briques et Pièces”, “Choisis une Brique” et la vente de pièces à l’unité sur BrickLink vont continuer à coexister. Le groupe LEGO ne compte pas proposer de ventes de pièces à l’unité directement sur la plateforme BrickLink.
  • Le groupe LEGO s’oppose à la vente de pièces customisées (chromées, imprimées, gravées…) pour des raisons de qualité et de sécurité des pièces proposées. D’une manière générale, toutes les pièces qui ne sont pas fabriquées directement par LEGO ne seront plus proposées à la vente. Cela exclut également les autres marques, qui proposaient par exemple des éléments non produits par LEGO comme des armes ou autres éléments militaires.
  • LEGO ne compte pas imposer de restrictions concernant les pièces proposées sur le site, du moment qu’il s’agit de pièces LEGO originales. Les anciennes pièces, qui ne sont plus produites, pourront continuer à être vendues.
  • Les sets en édition limitée ou exclusifs à certains événements particuliers (Comic Con, sets promotionnels…) pourront continuer à être vendus sur la plateforme.
  • Le groupe LEGO prévoit des investissements dans la plateforme pour l’améliorer, aussi bien du côté vendeur qu’acheteur.
  • Le logiciel Stud.io bénéficiera également d’investissements, pour devenir “l’outil de construction ultime” aussi bien pour les professionnels que les débutants. Le logiciel “maison” LDD continuera également son développement.
  • LEGO étudie la possibilité d’une localisation de la plateforme dans différentes langues.
  • LEGO ne compte pas interférer dans la manière dont les échanges se font sur BrickLink. Les commissions resteront inchangées.
  • LEGO ne compte pas se servir de la plateforme BrickLink pour déterminer si tel ou tel set devrait être réédité.
  • LEGO réfléchit à la possibilité d’utiliser le système de fidélité VIP sur la plateforme BrickLink.
  • BrickLink ne sera plus, par essence, une plateforme “non officielle”. Mais sa cible (les AFOLs) restera la même, et la marque BrickLink subsistera.
  • Le siège de BrickLink restera basé à Irvine, en Californie.

Si on peut légitimement douter de la sincérité de certaines réponses, on saluera tout de même l’initiative de cet “AMA”.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
MephistoElvis Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Elvis
Membre
Elvis

Ça fait un paquet de temps que je scrute ce site sans avoir franchi le pas d’y commander. Mine de rien, le rachat par Lego a quelque chose de rassurant.
Il n’y a rien qui me choque dans ce retour officiel questions/réponses.
Je suis curieux de savoir comment ils envisagent d’intégrer le programme VIP à la plateforme