En début d’année sortaient les deux premiers sets LEGO issus de la Botanical Collection, des sets dédiés à un public adulte et proposant un bonsaï et un bouquet de fleurs en éléments LEGO. On pouvait légitimement se douter que LEGO ne s’arrêterait pas en si bon chemin et proposerait d’autres sets dans cette collection, dont celui dont nous allons parler aujourd’hui. Le set 10289 Bird of Paradise (L’oiseau de Paradis) est attendu pour le 1er Juin prochain.

Informations principales :

Boîte et inventaire

La boîte reprend le schéma déjà vu pour les autres sets de la Botanical Collection : la livrée noire des sets “18+” et une jolie photo du set sur celle-ci. Au dos, on trouve une autre vue de la plante avec un gros plan sur les fleurs. Un petit schéma nous précise les dimensions du set une fois terminé : 46cm de haut tout de même. Quelques vignettes complètent l’ensemble avec une photo de la vraie fleur, deux photos de détails, et une photo lifestyle du set.

À l’intérieur de la boîte (bien trop grande pour ce qu’elle contient !) nous trouvons 10 sachets de pièces numérotés de 1 à 5. Sachant que les sachets 5 contiennent 300 petites round plates à mettre dans le pot en fin de construction – un peu comme avec le bonsaï de la même collection.

La notice d’instructions est étonnamment fine et ne compte “que” 107 étapes. Elle démarre par quelques mots nous présentant le designer Chris McVeigh, et la présentation de la “vraie” fleur (Strelitzia Reginae).

On remarquera quelques éléments intéressants à la lecture de l’inventaire et notamment les nombreux connecteurs, panels et autres grands éléments couleur dark green et sand green utilisés pour le feuillage. On remarquera également les connecteurs et les épées violets utilisés pour les fleurs. Voilà qui commence plutôt bien !

La construction

Les deux premier sachets de pièces sont consacrés à la construction du pot. Le premier, en particulier, à la structure de celui-ci. On commence par construire 4 sous assemblages que l’on assemble ensuite pour former une base octogonale. Côté extérieur, des brackets recevront ensuite la face extérieure du pot. La structure intérieure est pour sa part renforcée par des éléments Technic ronds reliant les 4 sous ensembles précédemment construits.

Remarquez ici deux choses : les anneaux dorés servant habituellement d’alliances, utilisés comme des écarteurs autour de la pièce ronde centrale ; et les briques striées d’une épaisseur de 2 plates disposant d’une réservation centrale pour un axe Technic. On empile alors les éléments sur le même principe pour constituer une structure d’une hauteur totale de 8 tenons.

L’étape suivante commence avec deux sous-ensembles octogonaux. Le premier est fixé à la structure précédemment assemblée avec un axe Technic. Le second est plus conséquent. D’une épaisseur de deux tenons, il est constitué pour l’essentiel d’éléments Technic dans lesquels viendront se fixer les végétaux. On le fixe à la structure avec 4 brackets.

On construit ensuite 8 sous-ensembles, identiques 4 à 4. La structure extérieure est identique et constitué de grandes slopes noires sur le haut, et de plus petites sur le bas. Un bandeau couleur medium nougat sépare les deux rangées de tiles. La différence entre les sous-ensembles se situe sur la face inférieure : afin de pouvoir entrer dans les interstices restants, 4 des 8 sous-ensembles sont construits avec des slopes sur l’extérieur. On fixe tous ces sous-ensembles sur les brackets de la structure, et notre pot est terminé.

On fignole l’intérieur du pot en ajoutant quelques tiles inversées, puis nous attaquons la partie végétale. Avec pour commencer quelques pins à insérer dans la structure du pot, suivant le schéma donné dans la notice d’instructions… ou comme vous voudrez. C’est l’un des avantages de ce set : de par sa conception, vous pourrez choisir de disposer les feuilles / fleurs comme bon vous semble.

Nous construisons ensuite 6 tiges couleur dark green, constituées de connecteurs Technic liés entre eux par des petits axes ou des pins. On fixe ces tiges à la structure du pot, puis on passe à l’assemblage des grandes feuilles. On commence par en construire 6, toutes identiques. Elles sont constituées de panels essentiellement vus dans les véhicules de la gamme LEGO Technic, dans une jolie couleur dark green. Un connecteur Technic permet de relier les feuilles aux tiges préalablement assemblées.

L’étape suivante commence par l’assemblage de 3 tiges bien droites, couleurs sand green. On s’occupe alors de la construction des 3 fleurs, toutes identiques. Sur une grande feuille sand green, on ajoute quelques éléments dark green en partie inférieure et des clips rouges en partie supérieure. Ces clips reçoivent tout  d’abord une épée et son connecteur violets (!), et deux sous-assemblages blancs / oranges. On fixe ces fleurs en haut des grandes tiges sand green.

On termine cette étape avec l’ajout de deux autres tiges et de deux feuilles, identiques aux 6 autres assemblées à l’étape précédente.

La cinquième et dernière étape est vite expédiée : on mélange les 300 round plates en deux nuances de marron, et on les verse dans le pot pour cacher la structure colorée. On passera quand même quelques minutes à bien les répartir pour complètement masquer cette structure.

Verdict

Et bien franchement, c’est super joli. Qu’il s’agisse du pot noir et de son petit liseré marron, avec sa forme octogonale, ou de la plante en elle-même c’est réussi, et ce n’était pas forcément facile. La forme particulière de la fleur des Oiseaux de Paradis n’était pas évidente à réaliser, comme les grandes feuilles qui viennent prendre des angles très variés renforçant le côté organique de l’ensemble. Le joli pot noir sera parfaitement en phase avec celui que LEGO nous a proposé avec le set 10281 Bonsai Tree, même si l’échelle n’est résolument pas la même !

Alors non, ce n’est pas parfait. On regrettera quelques défaut facilement corrigeables, comme les connecteurs noirs et gris à la base des feuilles. Des connecteurs dark green ont été créés pour ce set, avec malheureusement un seul angle disponible. Les feuilles étant fixées sur des connecteurs aux angles plus “serrés”, le designer a utilisé une autre couleur. Si le noir reste assez discret, le gris est bien plus gênant.

Au rang des petits défauts facilement corrigeables, je pense qu’une centaine de petites round plates complémentaires pour remplir le pot n’aurait pas été de trop : il faudra s’armer de patience pour réussir à bien masquer la structure du pot avec les 300 éléments fournis. À titre de comparaison, le pot du set 10281 Bonsai Tree contient déjà 200 éléments, et il est bien plus petit !

Il y a un dernier petit défaut pour lequel il est difficile d’en vouloir au designer : notre set ne sera joli qu’en le regardant de “face” : depuis l’arrière, les fleurs sont difficilement visibles et on voit la structure des feuilles, pas franchement jolie. On choisira donc d’exposer ce set sur une étagère ou un meuble le long d’un mur, plutôt qu’au milieu de la table.

L’expérience de construction est en demi-teinte, mais on pouvait s’y attendre. La forme du pot, et la conception des tiges et des feuilles implique une certaine répétitivité de la construction – les 8 grandes feuilles sont par exemple rigoureusement identiques.

Reste que leur conception est plutôt bien pensée et propose un usage intéressant d’éléments Technic habituellement vus dans les voitures et autres engins de chantier. La structure interne du pot est également très intéressante, et on appréciera la possibilité de disposer les fleurs / les feuilles comme on le souhaite : les éléments Technic cachés sous la “terre” le permettent. La conception des tiges en connecteurs Technic autorise également de modifier facilement la forme et la hauteur des différents éléments, et c’est une bonne idée. (Ce n’était pas le cas de toutes les tiges de fleurs du set 10280 Flower Bouquet – certaines utilisaient un axe Technic de longueur fixe).

Vous l’aurez constaté sur les différentes photos de l’assemblage, ce set présente un dernier intérêt : son inventaire. On y retrouve de nombreux éléments dark green et sand green jusqu’ici inédits, qu’un certain nombre de MOCeurs devraient s’empresser de reprendre à leur compte ! Le budget me semble par contre un peu élevé, malgré l’inventaire fourni. Surtout si on compare ce prix à celui des sets déjà sortis dans cette même Botanical Collection.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. Il sera disponible dès le 1er Juin prochain. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Julien

Très joli set, même si cette gamme n’est pas dans ce que je collectionne. Dommage toutefois que l’essentiel des techniques de montages soient concentrées sur le pot.

La review est très bien faite et très détaillée, bravo.

Le Tonyz

C’est joliment fait, et le pot apporte un plus. Après pour des plantes en plastique, ça commence à faire (trop) cher, avec une expérience de construction assez limitée. Bref ce n’est pas pour moi. Je préfère avoir une vraie plante en pot et un autre set pour le même prix.

Julien

Merci pour la revue.
J’ai flashé de suite, ce sera day one pour moi car la rupture de stock arrivera vite je pense, comme les autres.
D’ailleurs impossible de mettre la main sur le bonsaï ou le bouquet, j’ai du mal à comprendre cette rupture permanente…
Sinon pour le set en question, ce côté nouveauté, atypique, me plaît beaucoup et ça plaît aussi aux non fans de Lego. Je le vois dans mon entourage avec notamment les mosaïques de la gamme Art.

Simicro

Je trouve que les arbres, dont le fameux Tree of Creativity se prêtent mieux à la Legoisation que les plantes…

Cuzion

Merci pour ta review. Je ne suis toujours pas attiré par ces fleurs même si celles-ci me semblent plus attrayantes que les bouquets. Bonne idée de fournir un vase pour avoir une exposition plus haut de gamme.
Par contre, ce prix! Comment LEGO peut justifier ce prix? Ça n’est pas une licence, il n’y a pas de fonctionnalité et presque un quart des pièces sert de “substrat”.

Elvis

300 round plates sur 1173 pièces, ça fait cher payé les quelques pièces rares en vert…
et les connecteurs noirs et gris, ça ne le fait pas pour le niveau auquel prétend ce set
bref déjà que je n’étais pas emballé par cette gamme, voilà encore une boite qui ne rejoindra pas ma collection