Il s’agit aujourd’hui de s’atteler au deuxième duo de personnages Disney, après Jack Sparrow et Armando Salazar. Lego a choisi un autre film sorti cette année (et très bien au demeurant, mais ceci n’engage que moi ;)) : La Belle et la Bête. Nous allons donc parler ici du personnage incarné par Emma Watson sur grand écran : Belle.

Pour être tout à fait exact, c’est plutôt le personnage du dessin animé des années 90 que Lego a choisi de représenter, et que l’on retrouve sur la boîte. Mais la sortie concordante du film en live action et de ces deux BrickHeadz n’est sûrement pas dû au hasard.

Informations principales :
– numéro de set : 41595
– année de sortie : 2017
– nombre de pièces : 139
prix sur le [email protected] : 9,99 €

Ce set fait également partie de la première vague de la gamme BrickHeadz, comme le confirme la sempiternelle tile tampographiée avec le logo BrickHeadz et le numéro de la vague qui vient prendre place sur le support de la figurine. Il s’agit ici du 11ème et avant-dernier set de cette gamme sortie cette année.

Rien de particulier au niveau du packaging, le boîte est identique à celle des autres sets de la gamme, avec sur l’avant une représentation du modèle, sur un des côtés Belle dans sa première version Disney – dessin animé, et sur l’arrière les quatre sets de la « sous-série » de BrickHeadz dédiée à Disney, où elle apparaît aux côtés des 2 capitaines de Pirates des Caraïbes, et bien évidemment de la Bête. Un fond rose pétant vient donner encore un peu plus de couleur à tout çà. On retrouve dans la boîte deux sachets de pièces, une notice pliée et, une fois n’est pas coutume, une plate en 6×8 pour recevoir le modèle construit.


Hormis l’ensemble des pièces tampographiées livrées avec le set, on note ici la présence de nombreuses slopes et plates 1×1 en bright light yellow, couleur plutôt rare. On note également la barre (longueur 3 tenons) verte avec un flower stud pour faire une rose à notre Belle, mais également le fait que ces deux pièces font également partie des spare parts, ce qui fait qu’on peut donner une rose également à la Bête.

La construction de Belle est unique, de par sa robe qui vient trancher avec les habituelles mini-jambes des autres BrickHeadz. C’est d’ailleurs également pour cela que la plaque de base est plus grande que celle des autres modèles, pour pouvoir accueillir la large robe. Grâce à 4 slopes 2×4 tampographiées, le bas de la robe est bien détaillé tout en conservant l’esprit de la gamme.


La tête est également bien réalisée. On retrouve notamment le petit « chignon » de Belle ainsi que ses longs cheveux qui tombent sur le côté de son dos, ses boucles d’oreilles représentées par des tenons jaunes, un grand visage (qui n’est ici pas réduit par une frange ou un masque quelconque), et les yeux classiques de la gamme. On retrouve même les épaules dénudées sous la robe. Les mains sont celles que l’on retrouve dans la majorité de sets de la gamme, un petit clip qui vient donc tenir une rose.


Le seul point « négatif », s’il faut en trouver un tellement la réalisation de ce set est soignée, est justement cette plaque de base plus grande que celle de tous les autres sets de la gamme, et qui s’avérera être un handicap pour ceux qui souhaitent exposer leur collection bien alignée, dans un cadre ou sur une étagère.

Conclusion :

Encore un beau modèle que nous livre Lego avec cette Belle. De jolies couleur, un traitement du visage et du corps qui vient varier par rapport aux autres sets de la gamme, en bref une franche réussite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.