Parlons aujourd’hui de ce nouveau set dédié au film sorti en salles récemment : Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2. Il s’agit ici du set intitulé Ayesha’s Revenge, ou la revanche d’Ayesha en bon français.

Informations principales :

L’ouverture de la boîte nous dévoile 3 sachets numérotés, pour 3 grandes étapes (le tri préalable ne sera donc pas nécessaire vu le nombre de pièces dans chaque sachet), 2 manuels d’instruction, et un comic mettant en scène les 3 nouveaux sets sortis à l’occasion du film. On y retrouve ainsi le set 76079 – Ravager Attack et le set 76081 – The Milano vs. The Abilisk aux côtés du set qui nous intéresse aujourd’hui.

Le début de la construction consiste à assembler 2 minifigures : Ayesha et Bébé Groot. On apprécie ici le travail apporté au niveau de ces dernières, la tampographie est bien réalisée. Bébé Groot est fourni avec une tenue de ravageur, et c’est en grande partie celui-ci qui m’a poussé à acheter ce set 😉 Ayesha présente un visage doré, double face, chose assez originale et remarquable.

On commence ensuite par assembler le Golden Drone. Le niveau de détail est également très satisfaisant. On y assemble également des bras articulés, et deux “fusils à tenons” qui permettent de tirer des tenons ronds en trans light blue. Le contraste apporté par l’utilisation des pièces noires, dorées, bleues et marron est plutôt joli. La puissance des fusils est tout à fait satisfaisante, par contre il faut prendre gare à ne pas perdre les petits tenons une fois éjectés.

On assemble une “section de planète” comme la qualifie Lego, à base de pièces rouges et Dark Red, avec un système à base de pièces technic permettant d’en faire sauter une partie.

On attaque ensuite le deuxième manuel d’instructions, et la deuxième série de pièces. Elle commence par la minifigurine de Star Lord, équipé de deux armes et de son jetpack. Là aussi, la tête est double-face.

Puis vient l’assemblage du vaisseau principal inclus dans ce set, le Laser Drill de Yondu, et plus précisément pour cette deuxième série de pièces, la première moitié de celui-ci. On remarque les pièces avec des encoches, qui vont servir à pouvoir accéder à l’intérieur de la cabine une fois le modèle construit.

Enfin vient la troisième série de pièces qui, elle aussi, débute par une minifigurine, celle de Yondu, avec sa tête bleue (simple face ici, la faute à sa crête) avec sa flèche dorée.

On assemble donc dans cette dernière série d’étapes la deuxième moitié du vaisseau de Yondu, dont les pièces les plus remarquables sont les deux grands boucliers tampographiés, le dôme transparent servant de cabine, et le Bright Light Orange Windscreen 10 x 6 x 3 Bubble Canopy Double Tapered with Square Front Cutout (oui, tout ça). Quelques stickers à rajouter là-dessus, mais en nombre limité, chose appréciable.

Ce vaisseau est donc constitué dans sa version finale de nombreux éléments : une cabine coulissante permettant de faire entrer Yondu (on regrettera qu’il ne rentre pas avec sa flèche à la main), des panneaux latéraux qui s’ouvrent permettant d’accéder au coffre et aux accessoires, et un laser propulsé par une pièce équipée d’un ressort intérieur (un laser de rechange est d’ailleurs fourni avec le set)

Conclusion :

Les fans du film y trouveront leur compte, avec un set qui s’avère tout de même assez riche avec ses 4 minifigures, ses deux vaisseaux et son “morceau de planète”. On regrettera cependant que le niveau de détail du vaisseau principal ne soit pas à la hauteur de celui accordé au plus petit. En termes de jouabilité, les nombreuses fonctionnalités sauront ravir les plus jeunes. En tout cas, il m’a convaincu d’investir dans les deux autres sets relatifs au film, que vous retrouverez donc sur ce site dans les semaines à venir 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.