Forum

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

La fusée spatiale et sa station de lancement - 60228

Hello la communauté.

Voici comme promis une nouvelle mini-review :

La fusée spatiale et sa station de lancement (Deep Space Rocket and Launch Control).

Set n°60228 de la gamme City, sorti en 2019, prix sur le shop 104.99€ pour 837 pièces (soit 12.54 cts/pièce ! on en reparle plus loin…)

Pour plus de plaisir dans la découverte de cette version moderne de Lego Space, je vous invite à aller lire ou relire les reviews officiels de Mephisto pour les sets 60224602256022660227 en cliquant sur les numéros.

On est face à une jolie boite qui met bien en situation les fonctionnalités et en avant la taille de la fusée à construire.

8 sachets standards numérotés de 1 à 8 + 2 souples de métapièces diverses.

7 livrets de tailles et formes différentes (pourquoi ne pas en avoir fait un seul ? Est-ce à cause de la cible marketing enfants ?) et une planche de stickers constitués notamment de deux gros éléments.

Sachet n°1

On obtient deux premières minifig, un technicien et une scientifique.
Les tampographies sont chouettes et le pantalon uni de la scientifique ne dénote pas.

Puis on construit un petit robot bien sympa avec son scanner rouge tampographié.

On monte un engin intéressant aussi, non pas tant dans la construction mais dans la jouabilité.

Enfin on a une petite plaque de 6x6 avec une tile 2x2 stickée et deux petites pièces originales qui font office de pierres (de l’espace je suppose 😉 ).

On peut alors installer le technicien au poste de pilotage de l’engin qui embarque également le robot. Ce dernier scanne les motifs du sticker pendant que le bonhomme tronçonne les pierres sous le regard attentif de la scientifique qui immortalise l’instant. Puis à l’aide de la pince, le technicien récupère les matériaux spatiaux.

Bon évidemment on peut se poser direct la question sur quelle planète sont-ils pour opérer sans combinaison mais rappelons-nous que ce sont de Lego et que jusqu’à preuve du contraire ils n’ont pas besoin de respirer, eux. 😆

Ce 1er sachet est déjà une franche réussite rien que pour l’amusement qu’il procure. Et il n’y a pas d’ironie vis-à-vis des conditions d’exploration, non, non. On peut juste bien s’amuser avec ces 1ers éléments. 😉

Sachet n°2

On obtient notre 1ère spationaute. Très belle tampographie avec en plus le « deux tons » sur les jambes. Le casque est original avec une visière à relief.

On construit un petit satellite. Dommage pour les stickers, on ne profite pas des pièces tampographiées des derniers Ideas au thème spatial.

On commence la fusée par le cockpit équipé d’une grosse verrière tampographiée. Je suis toujours autant chanceux, aucun accro sur celle-ci. 😉
C’est agréable à monter avec certaines pièces que l’on n’a pas forcément l’habitude de voir.
Et la minifig s’installe aisément aux commandes.

Sachet n°3 + 1 grosse métapièce en plus de celle déjà dans le sachet

On monte la partie centrale du propulseur de la fusée.
Rien de bien exceptionnel. Ça se fait tranquillement.

Sachet n°4 + la même métapièce qu’au 3 et deux poteaux noirs

Beaucoup de pièces de bonne taille. Depuis le sachet 2, je commence à comprendre le prix du set.
On continue alors avec la partie container du petit satellite du sachet 2 et les deux propulseurs auxiliaires.

On peut alors finir d’assembler la fusée qui est franchement impressionnante.
Le vaisseau est, en plus d’être réussi, suffisamment solide pour qu’une enfant joue avec.
Il s’annonce bien ce set. 🙂

Sachet n°5 + base plate de 16x16 avec 4 piliers

On construit à cette étape la base de lancement de la fusée.
C’est évidemment tout en symétrie avec un peu de répétitivité mais le rendu est bien sympa.
Et le « guide » de la fusée qui actionne les rampes de maintien fonctionne bien.

Sachet n°6 + 4 plates 2x16 et 2 piliers

Bonne surprise dans ce lot : 4 pièces tampographiées
On trouve encore dans l’inventaire de belles pièces comme ces parois bleues à relief.
Une minifig, un scientifique avec tous les attributs stéréotypés possibles, le veston sur la chemise, la cravate, les lunettes…

On s’attaque au centre de contrôle.
Rien de bien compliqué.

Sachet n°7

On a encore de belles pièces dans ce lot-là, notamment des petites tiles tampographiées et de belles vitres bleues.
Une nouvelle minifig, une scientifique qui elle aussi a droit à ses stéréotypes, le petit foulard et les lunettes. Vivement que je porte des lunettes, j’aurai certainement l’air plus intelligent… (ah ! quelqu’un me souffle que non… zut ! flute ! 🙁 )

Très vite on a droit a de vraies difficultés, non pas dues à la technicité du montage, mais du fait de la pose des deux énormes stickers et du circulaire. Et il vaut mieux ne pas se rater dans les alignements car on obtient normalement un petit effet sympa d’animation navette/satellite sur l’écran de contrôle.

On enchaîne avec un second effet, celui du compte-à-rebours. Ça fonctionne bien également.

On installe le tout devant les pupitres informatiques et on monte le pan vitré amovible (bien pratique pour la jouabilité).

Il n’y a pas de technique fou fou mais le rendu est propre avec quelques bonnes idées pour les panneaux de contrôle.

Sachet n°8 avec une plate 2x16 et le pack de rails de type coaster

La dernière minifig est identique à celle du sachet n°2. Le personnage est juste masculin.
On monte l’enchaînement de rails qui part du poste de contrôle jusqu’à la fusée.
Notons le pousseur d’engin qui fait partir les wagonnets.

Conclusion

Commençons direct par l’aspect prix puisque c’est un des éléments qui nous interpelle d’entrée.
Pour rappel, prix sur le shop 104.99€ pour 837 pièces soit 12.54 cts/pièce.
Généralement quand on est au-dessus des 11cts/pièce c’est que l’on est face à un set à licence (et qui abuse sur le coût du marchandising). La gamme City est habituellement en-dessous des 10cts/pièce (hors sets motorisés évidemment).
Là, point de licence, aucune motorisation. Mais qu’est-ce qui peut bien justifier un tel prix alors ?
Tout simplement la quantité de métapièces et de pièces dites standards mais de taille importante.

Pour la jouabilité, le set est une franche réussite. Les enfants se sont rués direct dessus et c’est rare que les deux soient aussi unanimes. D’ailleurs ils ont voulu compléter ce 1er ensemble en montant tous seuls les sets 60225 & 60226 pour avoir encore plus d’interactions.
La fusée est impressionnante, le centre de contrôle fun avec ses pupitres de contrôle et le monorail complète l’amusement et la cohérence de l’ensemble.

Bref le set est cher mais il le rend bien visuellement et dans le jeu.
Evidemment avec une remise, il en devient encore plus agréable. 😉

Merci de m’avoir lu et à très vite pour la mini-review de la seconde « grosse » boite.
Pour les enfants il en reste aussi à faire.

Merci pour la review. J'ai bien aimé la conclusion avec l'analyse sur le prix : le seuil critique de 11cts/pièce (que je ne connaissais pas), les méta-pièces.

T'as fait de belles photos très variées. Le fond uni (table / mur) rend bien et le fait qu'il soit uni ne détourne pas l'attention du sujet de la photo.

Je note que le code couleur de cette gamme Espace nouvelle génération est le même que pour la gamme City Artic, à base de orange, bleu, gris. Fonctionnellement et d'un point de vue design c'est riche et moderne mais je préfère quand même la gamme Espace Classic (nostalgie, nostalgie...).

Et c'est utile d'avoir mis les liens vers les articles de Mephisto dans la même gamme.

 

J'avais gardé aussi une petite surprise pour toi 😉

Retrouvés dans une vieille caisse, je ne me souviens même plus comment je les ai eus

Haha, sympa d'avoir pensée à moi ! Ont voit bien que ce sont des astronautes vétérans 😉

Cette gamme City "Space" est décidément une franche réussite 😉

Bon, je tiens à préciser que mes reviews n'ont rien "d'officiel" 😀

Super ingénieux le système du compte à rebours, même si, comme tu le soulignes, il faudra veiller à bien aligner les autocollants. Ce qui n'est pas forcément chose aisée pour les plus jeunes.

Pas étonnant que tes enfants y aient trouvé leur compte, tant la jouabilité semble au rendez-vous.

Merci pour cette mini-review et ces photos !

Le "officiel" fait référence au site brickonaute.fr 😉

Je ne suis qu'un modeste contributeur sur le blog, rien à voir avec le travail que tu fournis 🙂

Merci Elvis pour ces revues!

Cette gamme est vraiment bien fichue et semble assez pedagogique pour expliquer les bases de l'aerospatiale aux enfant mais il doit falloir une grande piece pour pouvoir en profiter pleinement vu la taille des sets!

Mais je rejoins Simicro, ayant eu dans dans mon enfance quelques sets Lego Espace (que je n'ai plus malheureusement!), j'aimerais bien que Lego fasse renaitre cette gamme!

 

 

Je crois bien que ces sets sont justement l'idée que s'est faite Lego du revival de la gamme de votre enfance

Désolé les gars 😉

Merci pour ta review Elvis. C'est un beau set, qui a certes un prix, mais je le trouve réussi et avec beaucoup de jouabilité. Effectivement c'est une réinterprétation moderne des Space d'antan que je trouve séduisant, même si je ferais l'impasse dessus (il faut bien faire des choix 😛 )

Merci pour la review et je trouve aussi cette gamme très réussie.

Quelques sets (dont celui-ci) commencent à se multiplier dans la chambre du grand (ado qui n'a pas atteint (encore?) le dark age des Lego) et ils rendent vraiment bien.