Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald est attendu le 14 novembre prochain en salles. LEGO profite de l’occasion pour nous sortir deux boîtes issues de cet univers, en plus des autres sets LEGO Harry Potter et de la série de minifigs à collectionner. Parmi toutes ces nouvelles sorties, il y en a une qui a particulièrement attiré mon attention. C’est d’ailleurs pour cette raison que je l’ai achetée dès le premier jour. Il s’agit de la valise de Norbert Dragonneau (Newt Scamander) qui lui permet de se rendre dans son repaire peuplé d’animaux fantastiques. LEGO nous propose de la reproduire, avec quelques uns de ses habitants, dans ce set 75952 – Newt’s Case of Magical Creatures (La Valise des Animaux Fantastiques de Norbert en VF).

Informations principales :

  • numéro de set : 75952
  • année de sortie : 2018
  • nombre de pièces : 694
  • prix sur le [email protected] : 54,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 198
  • temps de construction : 2 heures
  • difficulté : facile

Comparateur de prix Amazon

EUR 54,99 EUR 49,99 EUR 38,98 EUR 49,90 EUR 40,81 £36.00

Boîte et inventaire

Nous sommes en possession d’une boîte de la gamme LEGO Fantastic Beasts : cela nous est rappelé non seulement par le logo, mais également par la présence d’une photo dans le coin supérieur droit, avec Tina Goldstein, Norbert Dragonneau et son Niffleur. Alors que la valise est présentée fermée dans le coin inférieur droit aux côtés du logo “Wizarding World” (qui englobe tout ce qui touche de près ou de loin à l’univers Harry Potter), elle est ouverte sur l’image principale. On y observe Tina en train de nourrir un Occamy, Queenie un Oiseau-Tonnerre, et Jacob coursé pour un Eruptif. Norbert sort de sa cabane avec son Niffleur à la main. Les 4 minifigs nous sont également présentées dans le coin inférieur gauche, et sur la partie supérieure de la boîte avec leurs accessoires respectifs. Au dos de la boîte, l’image principale présente les 3 animaux, tandis que les différentes vignettes qui l’entourent reviennent sur les principales fonctionnalités du modèle.

A l’intérieur, nous trouvons 4 sachets de pièces numérotés de 1 à 4, ainsi qu’une aile d’Oiseau-Tonnerre dans un sachet séparé. Deux notices d’instructions les accompagnent, de 48 et 84 pages. Enfin, nous trouvons également une (petite) planche de stickers, avec 7 autocollants. L’inventaire n’ayant pas encore été publié à l’heure où j’écris ces lignes, je ne suis pas en mesure de vous faire la liste des pièces spécifiques ou rares. On notera cependant quelques très belles pièces tampographiées, comme les têtes des ouseaux, et des pièces totalement nouvelles : les becs de ceux-ci. Je reviendrai là-dessus au fil de la construction.

Les minifigs

Les 4 minifigs de cette boîte sont présentes dans le premier volet des Animaux Fantastiques. L’histoire nous dira s’ils sont également dans le second mais c’est plus que probable.

Norbert Dragonneau porte un gilet marron au dessus d’une chemise. Une montre à gousset dépasse de la poche. Il sourit sous sa chevelure en bataille, et il est doté une baguette magique et d’une plante (?) non identifiée. Et bien évidemment, il se ballade en compagnie de son Niffleur.

Tina Goldstein est habillée d’une veste grise, ouverte sur un chemisier blanc à motifs. Un joli pendentif est autour de son cou. Elle aussi est souriante et dispose d’une baguette magique, sous ses cheveux mi-longs bien arrangés. Elle a également droit à une théière.

La soeur de Tina, Queenie Goldstein, est la seule à disposer d’un pantalon tampographié, et ce jusqu’au bout des pieds avec des chaussures noires. Elle porte une robe rose, on devine un petit morceau de peau au niveau du genou, ainsi qu’un foulard autour du cou. Elle aussi dispose d’une baguette magique. L’expression du visage est stupéfaite, sous ses cheveux frisés

Le quatrième larron est le seul Moldu de la bande. il porte un gilet marron, une amorce de cravate apparaissant au niveau du cou. Il porte un casque, dont la mentonnière est tampographiée sur le visage. À noter qu’il dispose d’une seconde expression, et d’une chevelure conventionnelle. Et d’un parapluie en guise d’accessoire.

Les trois autres personnages disposent également d’une seconde expression, plus déterminée ou peureuse suivant les cas.

Nous avons donc droit à 4 minifigs bien choisies, et bien réalisées. On regrettera seulement qu’une seule d’entre elles ait le droit à un pantalon tampographié. Elles n’ont absolument rien à voir avec leurs homologues de la série de minifigs à collectionner (71022) qui disposent d’accessoires et de tenues différentes.

La construction

L’Occamy

Nous commençons par l’Occamy, ce serpent ailé à tête d’oiseau. Il se constitue pour l’essentiel de 8 sous-assemblages (dont 5 identiques) articulés entre eux par des ball joints autorisant tous les degrés de liberté. On notera la tête tampographiée absolument magnifique, et la pièce totalement nouvelle pour la partie inférieure de la mâchoire. Les écailles (Plate, Modified 1 x 1 with Tooth Vertical en medium azure) ne sont présentes que pour la troisième fois dans un set, et il y en a 20. Les ailes, monochromes, sont également une nouveauté dans cette couleur et superbement réalisées. Les ball joints permettent, en s’autorisant une concession sur le design, de placer l’animal dans la position souhaitée. C’est intelligent, jouable et solide. Ce premier animal est une réussite.

L’Oiseau-Tonnerre

On commence par le corps de l’animal, composé de briques SNOT (Studs Not On Top) que l’on vient ensuite habiller. Deux stickers sont apposés sur le dessus pour représenter les plumes. La tête est pour sa part fixée sur un ball joint, tout comme les pattes dont les serres sont couleur pearl gold. L’arrière de l’oiseau est fixé grâce à deux clips. Quatre ailes blanches décorent le postérieur de l’animal, dont 2 fixées au bout de fouets couleur pearl gold, encore une nouveauté. Et, encore une exclusivité, les deux immenses ailes bicolores sont ajoutées afin de terminer l’oiseau. Carton plein pour ce deuxième animal qui, à l’instar du premier, offre une jouabilité maximale au prix de maigres concessions sur le design : tout est articulé.

L’Eruptif

Nous démarrons ici également par le corps de l’animal. Autour de deux briques Technic, on assemble briques et slopes de couleur grise pour retrouver l’aspect massif du bestiau. On construit ensuite la tête, composée pour partie de briques en trans orange. Sa corne est une pièce flexible couleur light bluish gray (Barb Large Flexible [Claw, Horn]). La tête est fixée sur un ball joint au reste du corps. On termine la bête avec ses 4 pattes. Les deux pattes avant sont fixées sur des pins Technic, et les avant sur des ball joints également. Nous avons un troisième animal très réussi. Au niveau design, nous retrouvons vraiment l’animal massif vu dans le premier volet des Animaux Fantastiques. Et au niveau jouabilité, il est également totalement articulé, rien à redire.

La valise

Le deuxième manuel d’instructions, et les sachets numérotés 3 et 4, servent à la construction de la valise. Celle-ci commence par la partie centrale. Sur une base de forme trapézoïdale, nous commençons par construire un escalier venant de l’échelle donnant sur l’extérieur (ladite échelle sera ajoutée plus tard). Des fixations à base de pièces Technic sont ajoutées sur la tranche afin de pouvoir ensuite ajouter l’autre moitié de la valise. Cette partie centrale est en fait la “maison” de Norbert Dragonneau. On y ajoute ensuite quelques potions, une table, un portrait et deux fenêtres. On la termine avec l’échelle qu’il est possible de laisser pliée à l’intérieur, et par le toit, en deux moitiés articulées qu’on peut ouvrir pour accéder à l’intérieur, ou fermer pour que la valise en soit une.

À la partie centrale construite précédemment s’attachent deux moitiés représentant deux zones de l’univers contenu dans la valise de Norbert. Ces deux parties sont fixées à la partie centrale par des clips, il est donc possible d’ouvrir ensuite complètement la valise. La première partie est une aire de toilettage pour les animaux fantastiques de Norbert. On y trouve ainsi un lavabo avec un robinet et quelques accessoires. Mais il semble que ce soit également le coin cuisine : un hachoir au mur et une cuisse de dinde tendent à le prouver. Sur l’extérieur, une tile dorée est décorée d’une serrure avec l’inscription Muggle worthy : Norbert peut présenter sa valise à un contrôle de Moldus sans risquer de se faire prendre 😉

Nous attaquons avec la deuxième saynète le quatrième et dernier sachet de pièces. La base est quasiment identique, quoiqu’un peu plus longue. On devine qu’on est en extérieur avec un sol joliment décoré de round tiles de tailles et couleurs différentes. Un nid et un oeuf d’Occamy sont ajoutés, ainsi qu’une poignée de pièces dorées et un lingot pour le Niffleur. Côté extérieur, on trouve cette fois une étiquette avec les initiales de Norbert Dragonneau (N.S. pour Newt Scamander en VO). On ajoute également la poignée à la valise. On fixe ensuite cette saynète à la partie centrale, et on referme le tout : les deux zones sont également reliées entre elles avec un clip.

Vous l’avez compris : il ne reste désormais qu’à construire le “couvercle” pour refermer la valise. Il est assez simplement constitué de plates couleur reddish brown, décorées de quelques tiles dont certaines en tan. Des pièces Technic permettent de fixer les deux morceaux de la valise ensemble. La construction se termine avec l’ajout de quelques pièces pour décorer les coins de la valise. À la manière des différents étages des bâtiments modulaires, la valise reste fermée grâce à quelques tenons.

Verdict

Mes attentes étaient grandes concernant cette boîte, et je n’ai pas été déçu. L’achat de la boîte en lui-même est déjà très satisfaisant. Pour une boîte sous licence, se trouver avec 694 pièces (dont 4 minifigs) pour 54,99€, c’est suffisamment rare pour être souligné. Et pour ne rien gâcher, une jolie collection de ces 694 pièces est rare voire exclusive à cette boîte. Tout ça commence donc très bien.

Malgré quelques concessions sur le design, permettant d’avoir des animaux d’une taille cohérente avec les minifigs, ceux-ci sont vraiment réussis. Et articulés dans tous les sens grâce notamment à l’utilisation de ball joints. La jouabilité est donc maximale, rien qu’avec ces 3 animaux et les 4 minifigs. Le choix en lui-même des animaux est également excellent avec 3 bestioles très différentes.

La valise est un petit bijou. Il est ainsi tout à fait possible de la fermer complètement, elle ressemble ainsi vraiment à une valise. On peut même la prendre par la poignée et la trimballer sans risque de tout casser. Deux petits points regrettables malgré tout : le dessous de la valise laisse apparaître les dessous des plates, ce n’est pas vraiment beau. Et il est malheureusement impossible d’y caser les 3 animaux pour les transporter avec la valise, ceux-ci sont trop imposants.

Les 4 minifigs sont très réussies, même si on aurait aimé un peu plus de  fantaisie sur les pantalons de chacun. Seule Queenie Goldstein a droit à un pantalon tampographié. On appréciera le fait que chacun dispose d’une expression alternative. Pour Jacob Kowalski, nous avons aussi des cheveux de rechange afin de remplacer le casque. Et le Niffleur de Norbert est également présent.

Pour récompenser ce design très original, cette jouabilité au top et un inventaire très généreux, j’ai décidé d’attribuer à cette boîte le “Label Qualité” Brickonaute.fr : une distinction qui ne récompensera que quelques boîtes exceptionnelles par an, et celle-ci en fait indéniablement partie. (Et si vous voulez en savoir un peu plus sur les critères de notation, c’est par ici).

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou sur Amazon en suivant les liens présents en début d’article. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon ou à la Fnac (même pour autre chose que des LEGO) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, et ça permet de soutenir mon « travail ». Merci à vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.