Bonjour la communauté.

Aujourd’hui j’ai droit à un moment privilégié : ma première guest-review sur Brickonaute.fr !
Et ce sera sur le set 71699 Thunder Raider (Le tout-terrain de combat en français, traduction somme toute hasardeuse…) de la gamme NINJAGO Legacy, sorti en ce tout début d’année 2020.
Le set est composé de 576 pièces pour un prix de 49.99€ sur le shop officiel (et il semble que ce soit une exclue de ce dernier d’ailleurs).

Cela fait maintenant quelques années que j’ai commencé la collection de cette gamme ayant été converti par l’excellentissime NINJAGO City (je vous invite d’ailleurs à aller lire la review de Mephisto ici).
J’aime les véhicules et les robots de cet univers, et cette boite regroupe les deux !
Se fier uniquement à la face avant de la boite serait trompeur tant la véritable promesse se dévoile sur la face arrière, le robot et le véhicule se regroupent en un seul tout-terrain imposant.
Bref ma curiosité piquée au vif, il me fallait cette boite !

Informations principales :

  • numéro de set : 71699
  • année de sortie : 2020
  • nombre de pièces : 576
  • prix sur le [email protected] : 49,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 84 pour le robot, 74 pour le tout-terrain
  • temps de construction : 1 heure 30
  • difficulté : facile

Et c’est parti pour une expérience de montage détaillée.

Boîte et inventaire

La boite est d’une taille habituelle pour le nombre de pièces annoncé.
La face avant met en scène le véhicule et le robot dirigés par les trois héros face aux deux méchants qui me semblent bien démunis devant une telle force de frappe.
A l’arrière, comme je vous l’ai déjà mentionné plus haut, se présentent les fonctionnalités principales dont l’assemblage des deux engins. On notera aussi les petites vignettes des images issues du dessin animé lors de la saison 3 (la série en est à sa treizième saison d’où l’appellation Legacy sur la boite).

A l’intérieur cinq sachets numérotés de 1 à 5, deux livrets reliés par agrafes et une planche de 13 stickers. J’ai une préférence pour les livrets uniques collés mais l’idée ici est de pouvoir monter en parallèle via les 2 livrets séparés, le 1er est consacré au robot (sachets 1 & 2) et le 2nd au véhicule roulant (sachets 3, 4 & 5).

Les minifigs

  • Lloyd équipé d’un katana gris maintes et maintes fois vus, torse et jambes impeccablement tampographiés, visage à double expression avec un bandana indépendant qui masque la bouche ;
  • Cole équipé d’une double masse brickbuilt et d’un hot-dog à la garniture verte (se serait-il soumis à un régime végétarien ?!), et pour le reste c’est du même niveau que Lloyd ;

  • Jay équipé d’un nunchaku brickbuilt, et du même niveau de finition que les deux autres ninjas ;
  • un guerrier Nindroïde équipé d’une arme brickbuilt bien agressive, torse tampographié mais jambes neutres, mention spéciale pour la magnifique tête sous le non moins réussi casque ;
  • l’Overlord équipé de la même arme agressive juste rallongée pour sa taille conséquente, tête magnifique, double torse tampographié, « jambes » noires et translucides.

La construction

Le robot

On commence par la partie centrale, celle qui accueillera la minifig, puis les cuisses en symétrie, les parties basses de jambes identiques et enfin les deux imposants pieds symétriques également avec deux stickers et une fonction d’attache qui devrait, je suppose, servir lors de l’assemblage des deux engins.

On continue avec évidemment les membres supérieurs symétriques et équipés de grosses lames dorées et de lanceurs. Les larges épaulettes sont elles aussi purement en miroir avec deux stickers différents.

On termine tranquillement par l’arceau de sécurité du cockpit de pilotage.

Le véhicule

On attaque comme d’habitude par le châssis (par quoi d’autre pourrait-on commencer me diriez-vous…). On pose deux stickers symétriquement identiques.

On continue avec l’aménagement du cockpit posé sur les rails précédemment réalisés.
Superbe détournement des esquimaux de glace bleue.
On pose des stickers sur le capot arrière et sur les ailerons latéraux.

Vient la partie la moins « fun », le montage des chenilles. Mais cela reste relativement rapide et donc on peut reprendre la construction intéressante.

On s’attaque alors à l’essieu arrière avec ses imposantes roues.
On réalise les habillages latéraux qui renferment des « armes » supplémentaires mises en action par le déplacement du cockpit.

Et c’est fini !

On peut alors combiner les deux engins pour obtenir le fameux imposant tout-terrain.

Verdict

Les minifigs sont vraiment magnifiques !
Les armes fournies sont variées et suffisamment différentes de ce que j’ai pu personnellement voir dans d’autres sets.
Les jambes non tampographiées du Nindroïde se font même oublier tant le reste est de haute volée.

Le robot est facilement manipulable et suffisamment résistant pour qu’un enfant joue avec sans craindre qu’il finisse en morceaux dès la première bataille.
Comme souvent difficile d’avoir une finition sur la face arrière du même niveau que la face avant, surtout qu’il fallait intégrer le système de fixation.
Les stickers sur fond noir s’intègrent bien (à la différence de ceux sur fond blanc par exemple, qui souvent se démarquent par une teinte différente de la brique).
Chaque bras est équipé d’un fusil à ressort plutôt bien intégré.

Le véhicule est tout aussi résistant et jouable. On peut regretter la visibilité de certaines pièces Technic, notamment sur la partie basse du châssis.
Il n’y a pas d’armes « actives » alors que l’on aurait pu intégrer des fusils à tenons mais il y a une fonctionnalité de déplacement du cockpit qui fait apparaître des nouvelles armes.

Pour ce qui est de la combinaison des deux engins, on ne trouve pas d’explication détaillée des étapes à suivre dans les livrets. C’est finalement plus visible sur la face arrière de la boite.
On joint les deux pieds du robot, on accroche ce dernier par deux tiges et on retourne les bras pour les orienter vers l’avant du véhicule, et finalement on écarte légèrement les genoux ce qui fait remonter un peu les jambes et évite ainsi qu’elles frottent le sol lorsque le tout-terrain se déplace.
Par contre la garde au sol ne correspond pas vraiment alors à ce que l’on attend d’un tout-terrain, mais quel enfant va réellement s’en préoccuper… 😉

Le design issu du modèle de la série animé est globalement bien respecté. Et pour celles et ceux qui ne suivraient pas l’animé (c’est mon cas 😉 ) le rendu est plaisant malgré les petits défauts que j’ai mentionnés précédemment.

En termes de la jouabilité, hormis un vrai déséquilibre des forces en présence, c’est du tout bon, un véhicule et un robot qui se combinent, plus cinq minifigs avec leurs accessoires.

L’expérience de construction est très variée pour un set de cette taille, notamment grâce à la présence des deux engins aux techniques de montage complètement différentes. Il ne faut pas s’attendre non plus à trouver de grosses difficultés, c’est un set 8+ à la taille contenue.

Enfin on peut regarder le prix. 49.99€ pour 576 pièces, soit 8,68cts/pièces, ça n’a rien d’exagéré.
Et comme en plus le set semble introuvable ailleurs que sur le shop officiel (ou bien en store évidemment), je trouve ce prix de base vraiment justifié : un design “ninjagotesque” respecté, une bonne jouabilité, cinq minifigs exceptionnelles dont plusieurs éléments rares voire exclusifs à ce set, deux grosses roues et un inventaire des pièces variées (petite anecdote : j’ai une manie lors de mes montages, je trie les pièces par couleurs et par formes sur la table, et ça faisait longtemps que je n’avais pas eu une telle proportion de pièces noires à ma disposition).

Bref si vous aimez le genre, foncez !

Pour être totalement transparent, ce set m’a été généreusement fourni par Lego sur demande de notre hôte Mephisto. Un grand merci à eux !
Pour autant, j’espère avoir été le plus honnête possible dans ma critique.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

RÉSULTATS
Design
Jouabilité
Expérience de construction
Minifigs
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Merci pour la guest-review! Même si je n’ai pas d’intérêt pour la gamme, ce set est vraiment sympa dans l’ensemble, j’aime bien le style du véhicule. Et pour un set trouvable que sur le Shop, le prix est correct.