La review que je vais vous proposer aujourd’hui devrait intéresser non seulement les fans de LEGO, mais également les gamers invétérés. LEGO nous a en effet proposé, cette année, une sélection de sets issus de la licence à succès Overwatch. Je vous propose de découvrir aujourd’hui la boîte mettant en scène l’escorte du camion à Dorado : le set 75972 – Dorado Showdown (ou L’escorte à Dorado en VF).

Informations principales :

  • numéro de set : 75972
  • année de sortie : 2019
  • nombre de pièces : 419
  • prix sur le [email protected] : 29,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 21 pour le décor, 47 pour le camion, 45 pour la façade
  • temps de construction : 40 minutes
  • difficulté : facile

Boîte et inventaire

Sur la face avant, nous trouvons les éléments de notre set mis en scène devant le village de Dorado. Soldat : 76 (Soldier: 76) est aux commandes du camion (même si c’est impossible dans le jeu), Faucheur (Reaper) sur celui-ci, et McCree est accroché à l’arrière. Tous les trois semblent défendre le convoi contre un ennemi invisible. Le logo Blizzard est bien visible en bas à droite.

Le dos de la boîte est à regarder en mode “portrait”. Cette fois-ci, Soldat : 76 et Faucheur se font face et semblent se tirer dessus, McCree semblant préparer un mauvais coup à l’arrière du camion. Les 3 minifigs nous sont donc présentées ici d’une manière originale.

A l’intérieur, nous trouvons  sachets de pièces numérotés, une planche d’autocollants (qui en contient 6) et deux notices d’instructions (de 52 et 72 pages). En plus des minifigures exclusives, on peut trouver dans cette boîte quelques pièces intéressantes :

  • 1 Rocker Bearing 1X2 en tan, présent dans 3 sets
  • 1 Column 1X1X6  en dark orange, exclusive
  • 2 Weapon, No. 20 en dark bluish gray, présentes dans 2 sets
  • 2 Plate 1X8 With Rail en flame yellowish orange, exclusives
  • 2 Plate 1X2 W/Shaft Ø3.2 en medium nougat, présentes dans 3 sets
  • 2 Plate 3X3, Cross en light bluish gray, présentes dans 2 sets
  • 4 Brick 1X1 W. 1 Knob en dark red, présentes dans 2 sets
  • 1 Right Roof Tile 2X3 en dark red, exclusive
  • 1 Left Roof Tile 2X3 en dark red, exclusive
  • 1 Plate W. Bow 3X4X2/3 W. Knobs en dark red, exclusive

Les minifigs

McCree

Le cowboy du groupe, avec son revolver. C’est, pour moi, la minifig la plus réussie de ce set. Ses vêtements, torse et jambes, sont superbement réalisées, et le choix des couleurs fonctionne bien. Le visage n’est pas en reste avec une expression déterminée, et une barbe joliment reproduite. Il est coiffé d’un chapeau de cowboy, et dispose d’un revolver. C’est d’ailleurs la seule minifig à pouvoir tenir debout : les armes des deux autres sont trop grosses pour le permettre.

Soldier: 76

Le soldat sans nom n’est pas aussi soigné que son comparse : on aurait aimé un peu de travail pour le pantalon qui reste ici monochrome. La veste est bien réalisée, jusqu’au petit zip chromé. On retrouve son numéro dans le dos. La tête est également jolie, avec le masque de combat, ses reflets également chromés et son système de visée rouge. Les cheveux blancs sont exclusifs au personnage. Son énorme fusil aurait mérité quelques améliorations.

Reaper

Là encore, jambes monochrome pour notre Faucheur. Le torse avec la cartouchière, où l’on devine les balles avec leur culot chromé est superbe. Le dos n’est pas en reste, malgré le fait qu’il soit caché derrière la cape. La forme de la cape est d’ailleurs nouvelle. Le visage de l’effrayant personnage est bien reproduit et planqué sous une capuche, que l’on retrouve sur de nombreuses autres minifigs dans des gammes aussi variées que Harry Potter (pour les Détraqueurs) ou Star Wars pour l’Empereur Palpatine, et j’en passe.

Après mon test du petit set 75970 – Tracer vs. Widowmaker, je m’attendais à mieux pour les minifigs de ce second set. C’est soigné, mais deux d’entre elles auraient mérité un peu plus de travail.

La construction

Le décor

Le petit morceau de décor fourni dans la boîte se résume à sa plus simple expression. Il s’agit de l’étal d’un vendeur de légumes, avec quelques fruits dans une caisse. On construit également dans cette étape le générateur (ou quoi que cela puisse être) qui prendra par la suite place à l’arrière du camion. L’assemblage du décor se termine avec un fil électrique auquel pendent quelques loupiotes et une lanterne.

Le camion

Le sachet de pièces portant le numéro 2 nous permet d’assembler le camion que les personnages doivent escorter dans le jeu. Le châssis est assez simple, composé d’une grande plate grise à l’avant et de deux barres technic permettant de fixer l’essieu arrière. On notera tout de même une petite différence avec un véhicule “classique” : dans le jeu, le véhicule lévite au dessus du sol. Ici, des dishs sont clipsées au châssis, et de petites roues (presque invisibles, c’est le but) habituellement trouvées sur les trains permettent tout de même de déplacer le camion.

On termine le camion en construisant la cabine, où l’on notera l’utilisation de nombreuses pièces intéressantes couleur dark red, plutôt rares. Un siège permet de positionner un chauffeur dans le camion, même si cette possibilité n’existe pas dans le jeu. Le set 75970 – Tracer vs. Widowmaker permet également de positionner un chauffeur dans le drone. Le toit de la cabine et le pare-brise ne sont fixés que sur 2 tenons, de telle sorte qu’il est possible de les démonter facilement pour installer le chauffeur. On regrettera cependant que LEGO n’aie pas prévu de portières fonctionnelles, on se contentera ici d’un sticker.

La façade

Car oui, il s’agit plus d’une façade que d’une maison, il est bon de le mentionner. Après avoir assemblé la base (en fait la rue), on construit une grande arche qui surplombe celle-ci. On décore ensuite les tenons encore visibles de pièces couleur light bluish gray, et ça fonctionne plutôt bien.

On passe ensuite à l’étage supérieur, où le principe constructif est identique : des tenons apparents, ensuite “habillés” de pièces grises. On notera, côte intérieur, l’ajout de deux ensemble pivotants que l’on peut, ou non, replier de manière à rendre les deux fenêtres opaques. Un petit élément de jouabilité supplémentaire, plutôt bienvenu. La toiture est on ne peut plus simple, avec une grande plate rouge articulée sur deux charnières.

Verdict

Vous l’aurez compris à la lecture du chapitre précédent : ne vous attendez pas, en achetant cette boîte, à une expérience de construction vraiment intéressante. Ce n’est d’ailleurs sans doute pas le but : j’imagine que ces boîtes doivent rester relativement simples dans leur conception, de manière à attirer un large public que LEGO ne touche pas nécessairement : les gamers.

Mais, à ce titre, je pense que les minifigs auraient mérité d’être traitées avec plus d’égard. Si elles sont, dans l’ensemble, plutôt bien réalisées ; j’aurais aimé trouver des jambes plus détaillées pour Soldat : 76 et Faucheur. Il n’empêche que les torses de ces deux personnages sont tout de même sublimes. Rien à redire concernant la minifig de McCree, vraiment très réussie.

La jouabilité se résumera au strict minimum : faire bouger le camion, et installer des minifigs derrière les fenêtres pour faire mine de tirer sur celui-ci. Je pense qu’un ou deux lance-machins auraient été bienvenus, s’agissant d’un set tiré d’un First Person Shooter. Et que deux portières mobiles sur le camion n’auraient pas été si compliquées à ajouter.

Malgré les points évoqué plus haut, le design est, dans l’ensemble, plutôt réussi. Le choix des couleurs et des formes est bon, et nous plonge dans l’ambiance “village mexicain” reproduite dans le jeu. C’est assez simple dans la conception, mais relativement efficace.

Pour finir, ceux qui aiment trouver des pièces rares dans les boîtes qu’ils achètent seront servis. Outre les 3 minifigs dont la plupart des éléments sont exclusifs (dont la superbe coiffure de Soldat : 76), on retrouve dans la boîte de nombreuses pièces rares. L’inventaire est d’ailleurs plutôt bien fourni pour un set sous licence, avec 419 pièces pour 29,99 €.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon, à la Fnac, chez Toys R Us ou encore chez Picwic (même pour autre chose que des LEGO) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, ça permet de soutenir mon « travail », et de payer les frais relatifs au site. Merci à vous !

RÉSULTATS
Design
Minifigs
Expérience de construction
Jouabilité
Bonne affaire

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de