Forum

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Débrief LEGO Masters - S2E4

Et c'est déjà fini pour la deuxième saison de LEGO Masters, après ce 4ème épisode qui rassemblait le demi-finale et la finale.

En demi-finale, il s'agissait de construire sur une branche d'arbre. Sur ce premier sujet, j'ai bien aimé ce que les rétros de la brique ont proposé avec Hector le Castor sciant la branche sur laquelle il est assis, le tout sous le regard narquois d'un petit oiseau. Je trouve que les "meilleurs potes" (Marin et Alexandre) s'en sont également très bien sortis avec un très joli caméléon.

Sur cette première épreuve, ce sont les "parents cool" (Etienne et Christine) qui sont éliminés. Et je pense à juste titre, leur création étant un peu "plate" comme l'ont souligné les Brick Masters. Et qu'ils ont laissé un sacré bazar sous leur table en fin d'épreuve... J'ai trouvé  que les métalleux suisses étaient un peu en dessous de leurs performances habituelles avec une création originale mais pas spécialement exceptionnelle, j'ai eu du mal à trouver leurs perroquets réussis.

En finale, comme l'an dernier, pas de thème : la page blanche. 25 heures pour créer ce qui vous passe par la tête.

Les rétros de la brique proposent un poste de télévision, duquel s'échappe un chat retenu par la queue par une souris bien décidée à se venger. Si j'ai particulièrement aimé leurs créations jusqu'ici, je trouve que celle-ci n'était pas leur meilleure. Comme l'ont souligné les Brick Masters, la dynamique était un peu absente et c'est sans doute ce qui leur a coûté la victoire. Ils terminent 3è de cette finale. C'était une grosse création, par la taille, qui manquait peut-être de petits détails même si la chambre de la souris était une vraie bonne idée.

Les deuxièmes, ce sont les "meilleurs potes" avec une scène de cinéma mettant en scène un monstre dans une rue d'une grande ville. Une réalisation sympathique, mais peut-être un peu dense et étriquée.

Et vous l'aurez compris, l'émission a beau s'appeler LEGO Masters France, ce sont les deux Suisses qui l'emportent. Et qui repartent avec les 20 000 € promis. Sur cette dernière épreuve, ils étaient clairement les meilleurs. Leur caquelon à fondue devenu fou, sur une table transformée en champ de bataille avec les cornichons et les croûtons qui se font la malle, c'était super bien réalisé. Sans compter l'intégration de plusieurs motorisations qui rendaient l'ensemble encore plus intéressant.

La production s'est bien gardée d'annoncer le nombre de voix des gagnants. Comme l'an dernier, je trouve le jugement un peu faussé : les deux Brick Masters disposent d'une brique dorée comptant pour 20 voix, tandis qu'un panel de 30 personnes, dont les anciens candidats, disposent d'une voix chacun. Mais là, contrairement à la première saison, les deux jurys ont voté pour le même projet - il ne pouvait donc que l'emporter et le vote du "panel" n'avait donc aucune forme d'importance.

Une deuxième saison divertissante, que j'ai trouvé cependant moins relevée que la première. Mais qui reste malgré tout un bon divertissement, adressé avant tout aux familles et aux enfants. Comme la saison précédente, on reste un peu sur notre faim avec seulement 4 épisodes. Avec des épreuves comme celles qui sont proposées, il y aurait largement matière à proposer un peu plus - à peine une heure d'émission pour 25 heures de construction pour cette finale ! 

Je me suis rattrapé dans mon visionnage, mais j'ai réussi à me faire spoiler les vainqueurs avant de regarder le dernier épisode 😅

De jolies réalisations pour la demie-finale, surtout le castor et le caméléon. La chouette de Etienne et Christine était un cran en-dessous pour arriver en final.

De superbes créations pour la finale, ils se sont fait plaisir. C'est vrai que le caquelon des métalleux suisses était top, et aussi le seul à être motorisé (et bien très bien en plus). Leur victoire est méritée.

Une saison sympathique, mais effectivement presque trop rapide.

J'ai passé de bons moments à regarder cette saison et le même sentiment de "c'est passé trop vite" que pour la précédente.

La victoire des métalleux suisses est largement méritée surtout sur leur dernière création vraiment très aboutie.

Le niveau m'a paru un poil moins élevé cette année, j'ai été un peu moins émerveillé par les constructions proposées que lors de la première saison ; la faute peut-être à des épreuves plus contraignantes ne permettant pas la construction de scènes fourmillantes de vie.

Le format en quatre épisodes est court mais présente paradoxalement parfois des longueurs et des redites. C'est somme toute une émission grand public avec un bon état d'esprit et ça fait du bien 🙂

Une mention spéciale à mon binôme préfèré, Christine et Étienne, les parents cools, qui n'étaient peut-être pas les mieux préparés mais ont fait un parcours magnifique en se faisant plaisir. (Même Georg avait les larmes aux yeux lors de leur élimination).

Bref je regarderai bien volontiers une autre saison 🙂