Le point commun entre les différents soldes LEGO que j’ai pu trouver, c’est qu’ils faisaient souvent la part belle à la gamme The LEGO Movie 2. Un seul (petit) set me faisait envie dans celle-ci, j’en ai donc profité. Je me suis offert la bécane un peu particulière d’Emmet, le set 70823 – Emmet’s Thricycle! À vrai dire, ce set a aiguisé ma curiosité, je vous propose donc de le découvrir aujourd’hui.

Informations principales :

  • numéro de set : 70823
  • année de sortie : 2019
  • nombre de pièces : 174
  • prix sur le [email protected] : 14,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 15 pour l’alien, 33 pour la station, 46 pour le Thricycle
  • temps de construction :  20 minutes
  • difficulté : facile

Boîte et inventaire

Sur l’avant de la boîte, au format “portrait” (c’est plutôt rare) Emmet est juché sur son étrange véhicule. Avec 3 roues, il s’agit effectivement d’un tricycle… à ceci près qu’ici les 3 roues sont superposées ! Il se fait attaquer par un alien tout droit venu de la planète Duplo. Une pompe à essence qui sert également de support à la machine complète le tout. Au dos, nous retrouvons le set sous une autre vue, entouré de quelques vignettes nous montrant les diverses fonctionnalités.

À l’intérieur, 2 sachets numérotés contiennent les 174 pièces. On trouve également la notice d’instructions (84 pages) et une petite planche d’autocollants.

La minifig

Une seule minifig pour cette petite boîte : Emmet. Cette version du personnage est présente dans une bonne demi-douzaine de boîtes de la gamme The LEGO Movie 2. Il n’en reste pas moins qu’elle est plutôt bien réalisée. Il porte sa veste de chantier habituelle, avec les bandes rétro-réfléchissantes légèrement usées. La ceinture est tampographiée, tout comme le pantalon où l’on trouve son badge de travailleur. Deux expressions pour le visage : l’une souriante (Tout est super génial !), et l’autre apeurée. Une belle réalisation, même si elle est (très) loin d’être exclusive.

La construction

Une trentaine de minutes suffisent à assembler les 174 pièces. On commence par l’alien venu tout droit de la planète Duplo. Il s’agit, vous l’aurez remarqué, d’une reproduction des célèbres briques pour les tout petits à l’aide de briques System classiques. L’oeil est fixé sur un axe Techic : il est possible de le tourner depuis l’arrière de la créature.

On continue avec la “station” du Thricycle. Celle-ci est décomposée en 3 sous-ensembles, clipsés entre eux. Au milieu, le “socle” qui permet de maintenir l’engin debout. À gauche, un petit mécanisme qui permet de balancer une jante à la tête de l’envahisseur alien. Et à droite, une pompe à essence pour faire le plein.

On passe alors au deuxième sachet de pièces et au Thricycle proprement dit. On commence par le poste de pilotage, où vous remarquerez la présence des deux pièces jaunes qui permettent la fixation des axes où sont les 3 essieux. Cette pièce (Technic Axle Connector 2 x 3 with Ball Socket, Open Lower Axle Holes) est, pour le moment, unique à ce set dans cette couleur. Puis on construit les 3 essieux. Les deux essieux supérieurs ne sont pas fixés, et coulissent librement sur les deux axes. C’est malin, et ça permet d’avoir un système très fonctionnel.

Verdict

Comme je vous le disais en introduction, ce set avait piqué ma curiosité. Et bien, pour tout vous dire, je n’ai pas été déçu. À commencer par la construction : celle-ci est très variée, malgré le faible nombre de pièces, et elle regorge de bonnes idées.

Pour une quinzaine d’euros, LEGO nous offre ici un engin au look totalement improbable, sa station essence et son “garage”, un alien et un lance-essieu pour lui tirer dessus : autant dire qu’on en a pour son argent. Il en résulte également une jouabilité au top : difficile de faire mieux pour un set de ce gabarit.

La conception de l’engin est plutôt maligne. Comme je vous le disais plus haut, les deux essieux coulissent librement sur l’axe qui les maintient ensemble. Donc ça ne coince jamais, tout juste faudra-t-il veiller à ne pas trop serrer les deux pièces Technic situées de part et d’autre de l’axe. On appréciera également la possibilité de laisser l’engin debout, en le posant sur sa station ou sur les beam situés en partie basse.

En bref : une petite boîte sympa, qui ravira sans aucun doute les plus jeunes.

Envie de ce set ?

Note moyenne / 5. Nombre de notes

Merci d'avoir donné votre avis !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à donner votre point de vue, en le notant juste au-dessus ou en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifig
Jouabilité
Bonne affaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.