Depuis quelques années, la gamme LEGO Architecture s’est diversifiée avec un nouveau format : les skylines. Plutôt que de représenter un bâtiment en particulier, ces sets se focalisent sur la représentation de plusieurs bâtiments emblématiques d’une même ville. Nous avons déjà eu droit, dans cette gamme, à deux interprétations du plus grand building du monde, le Burj Khalifa, avec les références 21008 et 21031. Cette fois-ci, le célèbre immeuble se retrouve dans une skyline aux côtés d’autres bâtiments. Je vous propose de découvrir aujourd’hui le set 21052 Dubai.

Informations principales :

Boîte et inventaire

On ne change pas une équipe qui gagne : sur la face avant de la boîte, le set nous est présenté sur l’habituel fond noir de la gamme LEGO Architecture. Au dos, une vue de face de la skyline nous présente les différents bâtiments / monuments. On retrouve ainsi, de gauche à droite : le Jumeirah Emirates Towers Hotel, le Dubai Frame, la Dubai Fountain, le Burj Khalifa, et enfin le Burj Al Arab.

La boîte s’ouvre proprement et est aisément refermable à l’aide d’un rabat. A l’intérieur, nous trouvons 5 sachets de pièces numérotés de 1 à 3. Deux des sachets portant le numéro 3 ne contiennent que des round tiles translucides nécessaires à la réalisation du Burj Khalifa. Nous avons également une notice d’instructions de 112 pages pour 169 étapes de construction. Au début de cette notice, on retrouve comme de coutume quelques informations / photos relatives aux bâtiments représentés.

On trouve quelques éléments rares dans l’inventaire qui compte au total 740 pièces. Je les ai résumés dans le tableau ci-dessous.

nombreimagenomcouleurnombre de sets
1Flat Tile 1X8, No. 71noir1
9Plate 3X4 W/Anglesdark blue1
6Plate 1X1X2/3, Outside Bow, No. 1metallic gold1
1Frame 1X4X6, No. 1metallic gold1
7Plate 3X4 W/Anglessand blue1
10Flat Tile 2X2 Inv.dark blue3
4Plant, W/ 3.2 Shaft, 1.5 Hole, No. 1olive green3

La construction

La base

La construction commence, comme d’habitude et en toute logique, par la base qui recevra ensuite les différents éléments composant la skyline. Des éléments SNOT sont disposés sur l’extérieur afin de recevoir la tile signalétique habituelle avec ici la mention “Dubai”, puis le tout est pavé de pièces de couleur tan représentant ici le sable de ce pays aride. Quelques tiles bleues translucides sont disposées au pied du futur Burj Al Arab : celui-ci est en effet construit sur une île artificielle. Nous terminons ce 1er sachet de pièces avec cette fameuse île, et les deux Wedge-Belt Wheel qui supporteront le Burj Khalifa.

Le Jumeirah Emirates Tower Hotel

Il est temps de s’attaquer aux différents bâtiments, et nous commençons par la plus grande des tours du Jumeirah Emirates Tower Hotel. Sa construction est assez simple et consiste pour l’essentiel en une superposition de slopes et plates qu’on viendra ensuite disposer à la verticale. Le côté “intérieur” est plat et laisse apparaître la face inférieure des plates, ce n’est pas très beau. On notera, au pied de ce bâtiment, une technique de construction intéressante visant à “glisser” un sous-ensemble entre les pièces noires en forme de dôme, puis à bloquer ce sous-ensemble avec les éléments gris situés au rez-de-chaussée. La construction de la seconde tour est identique, si ce n’est qu’elle est légèrement plus petite que la première.

The Frame

L’élément suivant qu’on ajoute sur la skyline est The Frame. Il s’agit d’un cadre géant (150 mètres de haut) au travers duquel les touristes sont invités à observer la ville (et accessoirement à se prendre en selfie devant). Sa transformation en LEGO est très simple : le designer a tout simplement utilisé un cadre de porte, doré pour l’occasion. On ajoute également quelques palmiers au pied.

Le Burj Al Arab

Nous passons alors au 3ème élément de cette skyline, le Burj Al Arab. Le “corps” de celui-ci est composé de plates dark blue et sand blue superposées, avec çà-et-là quelques plates w/ shaft qui supporteront l’habillage extérieur. Quelques éléments de carrosserie blancs donnent au bâtiment sa forme de voile caractéristique. Les deux “colonnes vertébrales” du bâtiment sont composées d’une superposition de bougies avec un clip en partie supérieure. On clipse alors sur les deux grandes faces l’habillage extérieur, également réalisé avec des clips et des bougies. Deux pièces flexibles, clipsées en haut et en bas, achèvent de donner au bâtiment sa forme définitive. Leur mode de fixation en partie haute fait que ces pièces flexibles sont malheureusement un peu “droites” à cet endroit.

Le Burj Khalifa

Le dernier bâtiment à assembler est aussi le plus connu de la skyline dubaïote. Et pour cause : c’est toujours, à aujourd’hui, le plus grand bâtiment du monde. Nous commençons par assembler la base qui est décomposée en 3 tiers. Leur conception est assez simple et repose pour l’essentiel sur une superposition de plates grises et bleues translucides. Ces 3 tiers sont rassemblés autour d’un axe Technic central. On ajoute 3 petits sous-ensembles en partie basse qui constituent le rez-de-chaussée, puis on fixe le tout sur la base. Attention ici à bien orienter l’axe central, de manière à tourner le bâtiment correctement (je me suis fait avoir :D).

Au-dessus, ce sont des ensembles de 3 charnières disposés les unes au-dessus des autres qui donnent cette forme triangulaire. C’est malin, et ça fonctionne bien. Puis c’est un ensemble triangulaire plus petit qui prend place juste au-dessus, puis un autre sous-ensembles de 2 tenons de large, et enfin les derniers étages constitués d’un empilement de round plates 1×1. Si le rendu est vraiment bon, la construction de ce bâtiment reste très répétitive.

Verdict

Et bien très sincèrement, c’est franchement pas mal. Le choix des bâtiments, varié, offre une expérience de construction intéressante et un ensemble éclectique caractéristique de la ville des Emirats. Concernant le design global, j’ai juste un petit regret : le manque de “lien” entre les différents bâtiments comme ce qu’on avait pu trouver dans le set 21043 San Francisco (pour moi la meilleure skyline à ce jour). Ils sont disposés là, les uns derrière les autres, sans logique particulière… ou si cette logique existe je ne l’ai pas saisie.

Les bâtiments en eux-mêmes sont bien réalisés, en particulier le bâtiment “star” de la skyline, l’immense Burj Khalifa. C’est à mon goût la meilleure représentation en LEGO du célèbre building après les versions standalone des sets 21008 et 21031. Sa construction est en revanche assez répétitive et monotone, mais c’est pour la bonne cause. Les autres bâtiments sont globalement bons mais pas parfaits : la face arrière des tours du Jumeirah Emirates Tower Hotel laissent ainsi apparaître le dos des plates, et la courbe du Burj Al Arab est imparfaite même s’il était techniquement difficile de faire beaucoup mieux.

Au rang du design, on saluera également l’utilisation de pièces couleur metallic gold, nettement plus brillantes que le pearl gold mais aussi nettement moins répandues.

Hormis la construction du Burj Khalifa, finalement assez monotone et pas spécialement inventive, la construction de l’ensemble reste intéressante et variée. Du SNOT, des pièces flexibles, des turntables, des pins et axes Technic… il y a de quoi s’amuser.

A 64,99 € pour 740 pièces, le budget demandé n’est pas démesuré même s’il faut relativiser. Il y a ainsi, dans ces 740 pièces, pas moins de 149 round plates bleues translucides pour les vitres du Burj Khalifa. Mais il y a aussi quelques pièces rares très intéressantes dont des éléments couleur metallic gold ou de jolis petits palmiers, qui devraient ravir les MOCeurs. Et puis on trouve déjà ce set pour une douzaine d’euros de moins chez les revendeurs habituels.

Je dois bien avouer n’avoir jamais mis les pieds à Dubaï. Mais LEGO nous livre ici un set intéressant qui saura aussi bien rappeler des souvenirs à des touristes de retour, que faire découvrir quelques uns des bâtiments marquants de la ville. Et ça coûte nettement moins cher qu’un séjour sur place 😉

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Les bâtiments sont intéressants, j’aurai plutôt vu The Frame a une extrémité vu qu’il s’agit d’y admirer la ville.